Dans cet article je vous explique les détails de mon expérience et partage quelques conseils sur les habitudes à adopter face à des températures froides à très froides peu importe le pays dans lequel vous vous trouvez.

Présentation

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de lire la rubrique “à propos” de mon blog, revenons brièvement sur quelques détails me concernant. Originaire de France j’ai grandi dans le sud, entouré des paysages chaleureux de la Provence. Le chant des cigales a bercé mon quotidien jusqu’à mes 22 ans. Avant mon départ au Canada je vivais à Édimbourg en Écosse depuis une dizaine de mois, j’ai donc eu le temps  d’expérimenter les températures hivernales du pays. Mais j’étais encore très loin de l’hiver Canadien…

Les températures

Le Canada est réputé pour ses paysages enneigés et ses nombreux glaciers. Mais aussi beaucoup pour ses températures minimales. Selon la province dans laquelle vous vous trouvez les températures hivernales peuvent descendre jusqu’à -35°C à -40°C degrés selon les années! Environnement Canada reporte une liste de températures extrêmes survenues dans les différentes provinces du pays. Parmi certaines d’entre elles on retrouve -58.9°C reportés le 31 janvier 1947 à Smith River en Colombie-Britannique ou encore 54.4°C le 5 février 1923 dans la province de Québec. Pire que dans le congélateur! La ville de Vancouver en Colombie-Britannique est reconnue pour être la moins froide de tout le pays. Si vous êtes frileux c’est ici qu’il faut vous rendre pour passer l’hiver! Néanmoins vous trouverez beaucoup moins de neige que dans les autres provinces du Canada. Un détail à ne pas négliger pour les amoureux de la neige!

Se protéger du froid

Le premier hiver au Canada est rude, surtout si vous n’êtes pas habitué à affronter les températures minimales. Mais il y a plusieurs astuces qui vont vous permettre de vous maintenir au chaud. La première chose à faire est de porter différentes couches de vêtements. Mais pas n’importe comment! Tout d’abord j’enfile des sous-vêtements d’hiver appelés aussi “vêtements Thermolactyl”. Cet habit constituera la base de votre tenue et permettra de réguler votre chaleur corporelle. Il faut choisir un haut et un pantalon thermique. Ces types de sous-vêtements ont l’avantage d’être fin et permettent donc l’ajout de couches supplémentaires. Ensuite vous pouvez compléter par une polaire, un pull et enfin votre doudoune. La doudoune doit être rembourrée, imperméable et résistante aux températures minimales. En ce qui concerne le bas, j’ajoute le pantalon thermique puis le pantalon de ski. Si le pantalon est suffisamment épais et imperméable vous n’avez pas de soucis à vous faire. Le plus important est de protéger les extrémités de votre corps (mains, pieds, nez, oreilles). Ce sont les parties les plus sensibles au froid. Il m’est arrivé de porter trois paires de chaussettes différentes lors des jours de randonnée ou lorsque les températures étaient vraiment froides! Mais la solution la plus efface est de porter une paire de collants et une grosse paire de chaussettes thermique! Je vous conseille d’utiliser une paire de gants imperméable de type gants de ski. N’oubliez pas de couvrir vos oreilles avec un bonnet ou un cache oreilles. Lorsque les températures sont vraiment basses vous ne pourrez faire autrement que de couvrir votre menton, vos joues et votre nez. Vos cils et vos cheveux peuvent geler. Lors d’importantes tempêtes de neige je porte un bonnet, une grande écharpe qui recouvre le bas de mon visage et j’ajoute la capuche de ma doudoune. Mais vous pouvez aussi choisir de porter une cagoule polaire pour parfaire votre tenue d’hiver… En ce qui concerne les chaussures, le mieux sera d’opter pour des bottes d’hiver imperméables et résistantes aux températures minimales. Pensez à choisir une à deux tailles au-dessus de votre pointure habituelle pour laisser la place aux chaussettes. Avec tout cela vous serez prêt à affronter l’hiver Canadien! Si vous choisissez une grande ville telle que Montréal ou Toronto il vous sera possible de vous déplacer entièrement dans les souterrains aménagés. Ils sont conçus spécialement pour les grands froids! Les souterrains disposent d’un métro, de restaurants, cafés, librairies, banques et différentes boutiques… Ils ont tout prévu!

Financer les habits d’hiver

Si vous ne disposez d’aucun vêtement d’hiver il vous faudra obligatoirement en faire l’acquisition. Cela peut vous coûter très cher si vous ne vous organiser pas à l’avance! Comment s’organiser pour moins dépenser? Vous pouvez acquérir toutes ces choses avant votre séjour au pays. Tout d’abord renseignez-vous auprès d’amis et famille pour emprunter des vêtements de ski dont ils ne se serviraient plus. Vous pourriez les utiliser pendant la durée de votre voyage. Il y a toujours un vêtement inutilisé au fond du placard! Si vous êtes chanceux vous pourrez dénicher un pantalon, une polaire ou encore des gants. Vous ne perdrez rien à demander! Durant la période des soldes rendez vous dans les magasins appropriés tels que Décathlon ou Mountain Warehouse pour les plus abordables. Si vous préparez votre voyage à l’avance vous pouvez dénicher de bonnes affaires. Si vous avez organisé votre périple à la dernière minute vous pouvez néanmoins repérer des offres intéressantes une fois sur place. Vous trouverez des forums sur Facebook ou Google de voyageurs cherchant à vendre ou donner leurs vêtements d’hiver. Si avec tout cela il vous manque toujours quelques habits renseignez-vous sur les journées de déstockage des magasins près de chez vous. J’espère que mes conseils vous aideront à préparer vos futures excursions!

Bon voyage!

IMG_8820

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s